Nouveau périple – chasse aux trains et aux tornades !

Surprise, coïncidence, heureux hasard, curieux branchement… Enfin encore du bon boulot de mes anges-gardiens. Les 4 semaines non-travaillées que j’avais prévues un an à l’avance commencent juste en même temps que la chasse aux tornades de Roger Hill. Oui, ne soyons pas avares d’un S à tornades et gageons que la traditionnelle période apocalyptique du 20 au 30 mai tiendra ses promesses, bien guidés par ce professionnel que l’on prononce là-bas « Rodjeur hhhill » et qui a déjà côtoyé la mort de très près – la lumière, il ne l’a pas vue au bout du tunnel mais 20m devant lui reliant le ciel à la terre, et il ne faut pas trop s’approcher de ces choses-là.

Alors Dimanche prochain, direction Oklahoma City avec Bruno (enfin l’autre Bruno, c’est Bruno et Bruno qui partent là-bas aux USA quoi, avec moi Bruno ce sera ici, enfin plus tard, là, sur le blog, vous me comprenez).

Image Train BNSF

Mais l’avion, ça pollue – ce qui est très mal, on en reparlera – alors tant qu’à rejeter des seaux de carbone dans l’atmosphère, autant que cela serve à quelque chose! Mon cerveau n’a fait qu’un tour, parfois il devrait en faire un peu plus oui, mais voilà, ce serait dommage de ne pas prendre quelques jours ensuite pour admirer les trains, non ? Du temps et de l’espace… Des trains infinis qui traversent les Etats-Unis dans une grande vibration solitaire, par exemple ; ou en résonance avec l’orage, pourquoi pas.

Un grand merci et bon rétablissement à Jean-Jacques, qui dans son malheur a fait un petit veinard…

Leave a Reply